Depuis le temps qu'on en rêvait, après plusieurs croquis, nous nous sommes mis à l'ouvrage. Comme d'habitude, sur le choix des matériaux, on est tous d'accord, un mélange de bois et d'ardoise. Pourquoi faire simple, hein?
Donc, c'était parti pour les essais, qui des lignes d'ardoises entrecoupé de lignes de plancher mélèze, qui un dallage, et pour se prendre la tête, parallèles ou de biais par rapport aux murs!


PICT5642PICT5643

Finalement, le dallage l'a emporté, le biais aussi... Pourquoi faire simple!!!
Je vous passe le calcul du nombre d'ardoises pour savoir si nous en avions suffisament, et oui le stock d'ardoises trouvé à la déchetterie en 2005 s'épuise... C'est comme les energies fossiles (un million d'année pour les energies fossiles gaspillées en 200 ans)...
Le plancher est d'abord collé, avec de la colle pourrie-déguelasse,
PICT5641PICT5644
et le lendemain les ardoises collées avec un mortier chaux sable très liquide car la dalle chaux sable boit énormément le nouveau mortier qui fait environ 1 cm d'épaisseur.

PICT5680PICT5678

Jointage identique dans la foulée et nettoyage

PICT5683PICT5693

Deux jours de boulot pour ce résultat.

Ponçage puis passage de 3 couches d'huile de lin et d'essence de térébenthine. On commence par moitié moitié, pour que l'huile pémnètre au plus profond du bois, et à chaque couche on en met de moins en moins. Le ponçage aussi entre les couche ne se fait que rapidement avec du 120g.

PICT6210PICT6217

DSCN0378PICT6212

Avant... en 2003              Après en 2008 !